Les Garnisseurs Réunis

Rénover un meuble, un siège, un salon,

c'est lui donner une seconde vie.

C'est aussi produire moins de déchets et s'éloigner de la société de consommation à outrance.

C'est surtout un achat RESPONSABLE vis à vis des générations futures !

La confection :

 

coussins de salonsLe grand classique du garnisseur...
à condition qu'il sache utiliser une machine à coudre, ce qui n'est pas le cas de tous les artisans.
La confection des coussins doit s'accompagner d'un excellent rembourrage pour être réussi. Nous utilisons des mousses moulées à froid {comme dans les matelas médicaux} et non pas des polyéthers bas de gamme. Certes, le prix est plus élevé mais c'est votre confort qui en dépend. Aimeriez-vous vous retrouver dans 5 ans avec des crêpes en guise de coussins sous les fesses ?
Et vous a-t-on déjà parlé de dacron ?
Quoi ? Vous pensez qu'il suffit de mettre du tissu autour du rembourrage pour faire les choses dans les règles ?
Si c'est le cas, vous risquez des surprises...
Il est grand temps de venir nous demander conseil.
 
 
Le garnissage :
 ...ou comment faire entrer le tapissier dans le 21eme siècle.
 
 
anaconda rougeLe tapissier-garnisseur est surtout connu pour son art de recouvrement des sièges.
 
Pourtant, il existe une multitude de styles de fauteuils, de chaises, de canapés, de salons...
Peu de garnisseurs sont capables de remettre à neuf chacun de ces meubles. La plupart du temps, les petits artisans ne s'occupent que des standards du genre : cabriolets, voltaires, bergères, chaise de cuisine ou de salle à manger...
Mais Les Garnisseurs Réunis étaient à l'origine des fabricants de salons. Ils sont donc à même de pouvoir répondre à toutes sortes de demandes : du simple fauteuil au salon contemporain le plus complexe.
 
 

L'exemple le plus criant est représenté ici avec la remise en état d'un canapé Ligne-Roset

très prisé des adaptes de la marque. ciseaux

 

Le modèle TOGO est extrêmement difficile à réaliser ;
Il comporte de très nombreuses coutures parallèles et sa structure ne comporte aucune carcasse.

 

 
 
   AVANT regarnissage

 

TOGO à recouvrir

 

 
 
 
APRES regarnissage         
TOGO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Vous aurez beaucoup de mal à trouver un artisan suffisamment qualifié pour travailler sur ce type de siège. Bien entendu, ce type d'intervention n'est pas donnée car il nécessite une main d'oeuvre importante mais compte tenu du prix d'un tel salon sur le marché du salon neuf, le jeu en vaut vraiment la chandelle.
 

 

 

 

 

La fabrication sur-mesure :

 

  

mètre ruban

 

Là aussi, peu de tapissier-garnisseurs pourront proposer cette activité car elle fait appel à des techniques et à une expérience propre aux fabricants de meubles !
Imaginez un salon de fabrication artisanale, d'esthétique idéale, complètement réalisé "sur mesure" (largeur, hauteur, profondeur), ayant le confort de votre exigence (souplesse, dureté, inclinaison) ...


Ce n'est pas impossible.

Que ce soit parce-que vous souffrez d'un handicap ou simplement à cause des dimensions réduites de votre living, nous pouvons probablement vous apporter des solutions.

 

carcasse1   carcasse2

 

AVANT   &   APRES



 Les transformations ou la mise au goût du jour :


 
CHAISE0Il arrive que les effets de la mode changent vos goûts en matière de mobilier. Rafraîchir vos sièges devient alors insuffisant.
Nous pouvons les transformer !
 

 

 APRES                      

CHAISE1Nous avons ici recoupé,
rembourré et garni les dossiers.
L'avantage est alors d'obtenir des chaises modernisées avec une conception et des carcasses bien plus résistantes que ce que l'on trouve aujourd'hui dans le commerce.
 

                              AVANT

 

 

 

 

 

Les images ci-dessous sont révélatrices des nombreuses modifications
que nous sommes capables d'apporter à un modèle pré-existant.
 

Budweiser... Budweiser2

Modification des accoudoirs, suppression de coutures, petits changements esthétiques...
Tout est réalisable... c'est essentiellement une question de budget.

 

Cannage et rempaillage :

Nous vivons dans une société ou tout ce qui faisait l'apologie de l'artisanat se fait rare.
A cela, une raison essentielle ; l'imitation par l'industrialisation et la mondialisation. Par exemple, un fond de chaise paillé en provenance des pays en voie de développement se vend aujourd'hui 20€. Cependant la technique de fabrication de ceux-ci est telle que le fond est sertis dans la carcasse et donc irréparable ! Pour ce travail, il faut compter une grosse demi-journée. Nous savons à présent que pour arriver à un tel prix, il faut que ce travail soit réalisé par un enfant sous-payé et soumis au régime de l'esclavage. Cela implique évidemment que l'on se voile la face afin de se soustraire à la déontologie de notre conscience.
En Belgique, un artisan qualifié et déclaré ne pourra le faire à moins de 75€ taxes comprises. C'est presque trois fois plus cher... Mais c'est aussi mille fois plus humain.

cannage1 cannage2 cannage3
 



 
Le décapage, les patines et lazures :

 

    patine

 Surtout, ne jetez plus rien !

 Un meuble ancien, bien que parfois très abîmé peut revivre une seconde vie digne de sa beauté cachée par le temps, l'usage ou encore un manque de soin important.

Vous seriez surpris de voir à quel point le potentiel décoratif de ces ancêtres est toujours à même d'agrémenter votre intérieur.
Chaque années nous retrouvons dissimulé dans des greniers, de véritables trésors artistiques...
 
 
 
 
Le marouflage :
 

 

C'est une facette peu connue du tapissier-garnisseur.

Le marouflage consiste à appliquer une surface souple (papier, toile, tissu, skai, cuir...)

 sur une surface dure. On habille alors les tablettes, les parois, les contours de porte et les tiroirs de certains meubles très anciens. 

 

armoire1 armoire2

 

  On procède à un découpage de patrons pour chacune des surfaces à recouvrir.

Ensuite, le tissu (ici de la microfibre) est collé sur le bois.

 

tiroir1 tiroir2

  

Il s'agit d'un travail de patience et de fourmi.
Cette activité est réservée aux meubles d'un âge certain.


La rénovation de cuir :

 

 

Votre salon est agé. Il présente des signes d'usure mais n'est pas encore fissuré ou craquelé. Certes, il est taché, décoloré par le soleil, terni par le frottement des jeans ou noirci par le sébum... Bref, il a vécu !

 

  renov1

Mais c'est un salon de bonne qualité.
Il vous a coûté cher alors une solution s'offre à vous : la rénovation ou reteinture...


En cas d'usure trop importante de la peausserie,

une solution consiste à remplacer certaines portions par du cuir neuf.

  

Nous recolorons alors le nouveau cuir pour le rendre homogène avec l'ancien.

 

renov2Ce procédé fait appel à l'usage de produits chimiques à base d'eau.

Il ne s'agit pas seulement de reteinture ; impossible d'obtenir ce résultat avec des produits à usage domestiques.
Les produits vendus sur internet ou à la TV ne permettent pas une telle réussite.
Laissez ce travail difficile aux professionnels car vous risqueriez d'abîmer irrémédiablement votre salon, d'autant que tous les cuirs ne peuvent êtres reteintés...
  
 
Décapage, nettoyage, reteinture à la main puis fixateur mat ou brillant.
Il n'est toutefois pas recommandé de changer la couleur d'origine de votre salon.
Sans quoi à l'usage, vous risquez de faire ressurgir l'ancienne teinte par endroits.
L'idéal consiste à reteinter la peau dans le ton d'origine
avec cependant une nuance plus foncée pour atténuer les taches tenaces.